PBLD Avril 2014

Vous êtes appelé à la maternité pour la mise en place d’une analgésie obstétricale. La patiente concernée est à terme, et elle a vécu une grossesse bien suivie par son obstétricien, sans problème particulier. Elle a 24 ans, mesure 165 cm et pèse 70 Kg (prise de poids de 10 Kg).

Elle n’a pas été vue préalablement en consultation d’anesthésie. Sa dernière prise de sang remonte à 1 mois et demi, dans laquelle on note des tests de coagulation normaux pour la voie intrinsèque et extrinsèque, des plaquettes à 102.000/mm3, et une hémoglobine à 11 g/dL.

C’est la première fois qu’elle va accoucher, elle n’a jamais été opérée, et son anamnèse ne révèle pas de problèmes particuliers de coagulation. Elle ne souhaitait pas d’analgésie périmédullaire au départ, mais maintenant que sa dilatation cervicale atteint 6 cm, elle n’en peut plus, se tord de douleur dans son lit à chaque contraction, et vous demande de faire quelque chose.

1) Souhaitez-vous des explorations complémentaires avant de lui proposer une méthode d’analgésie obstétricale ?

2) Quelle(s) technique(s) d’analgésie pouvez-vous lui proposer ? Comment procédez-vous, en pratique ?

Une heure plus tard, le travail n’a pas beaucoup progressé, et la patiente recommence à avoir mal malgré votre intervention. La douleur n’est pas aussi intense qu’avant votre intervention, et elle se situe du côté gauche du ventre.

 3) Décrivez pas-à-pas votre démarche pour soulager cette patiente.

Merci de répondre de façon structurée en une seule page A4, simple interligne, en n’oubliant pas de mentionner en haut de la page votre nom, prénom, année de formation et l’université à laquelle vous appartenez. Les copies doivent être transmises au plus tard le 1er mai 2014, à l’adresse email suivante : pbld.anesrea@chu.ulg.ac.be. Veillez à vous assurer de la bonne réception de votre copie en demandant un accusé de réception dans votre message, de manière à limiter au maximum les retards liés à des problèmes informatiques.

Bon travail!