PBLD Avril 2016

Une femme de 38 ans, d’origine africaine, doit être opérée d’une myomectomie utérine par laparotomie (fibromes intra muraux multiples dont le plus gros mesure 10 X 15 cm).

Elle n’a pas d’antécédents médico-chirurgicaux. Elle a eu 3 accouchements par voie basse sans particularités. Elle n’a pas d’allergies connues. Elle ne prend actuellement aucun traitement.

Lors de sa mise au point préopératoire, vous réalisez une biologie sanguine qui montre une hémoglobine à 8,1 g/dl et une recherche d’anticorps irréguliers positive. Le laboratoire vous informe que le nombre de poches de GR compatibles pour cette patiente sera limité.

  1. Quelle stratégie (pré-, per et post-opératoire) pourriez-vous adopter chez cette patiente en vue d’une épargne sanguine ? (Justifier)
  2. Quels éléments allez-vous prendre en compte pour déterminer le seuil transfusionnel chez cette patiente avec une anémie chronique ? (Justifier)

Par ailleurs, la patiente est à risque, selon votre évaluation, de douleurs post-opératoires sévères.

      3. Quelle stratégie antalgique post-opératoire pourriez-vous proposer à cette patiente en             sachant qu’elle refuse catégoriquement une anesthésie péridurale ? (Justifier)

Merci de répondre de façon structurée en une seule page A4, simple interligne, en n’oubliant pas de mentionner en haut de la page votre nom, prénom, année de formation et l’université à laquelle vous appartenez.
Les copies doivent être postées sur la plate-forme avant le 24 avril 2016.

Bon travail!

Dr F. Lois (Cliniques universitaires Saint-Luc)