PBLD Décembre 2017 (2e année)

Un homme de 75 ans vous consulte en vue d’une prostatectomie radicale totale par laparotomie sous anesthésie générale.

A l’anamnèse complétée de la consultation du dossier, vous relevez les antécédents suivants :

  • Absence d’allergie
  • Appendicectomie en 1971, sans particularité
  • Ulcus gastrique en 2002
  • Tabagisme stoppé en 2002, évalué à 40 UAP
  • HTA artérielle diagnostiquée en 2007, traitée et bien équilibrée
  • Infarctus inférieur du myocarde de type STEMI en 2013 avec stent (non pharmaco-actif) de le coronaire droite. Suivi annuel avec dernier contrôle (échographie et épreuve d’effort) en 1/2017 ne montrant pas d’ischémie résiduelle.
  • Activités physiques > 4 MET’s, pas de dyspnée, pas d’angor.
  • R/ en cours : Aspirine 100 mg le matin, Atorvastatine 10 mg le soir, Lisinopril 20 mg le matin et Bisoprolol 5 mg le matin.

Le reste de l’anamnèse systématique est non contributive.

Lors de l’examen clinique, les paramètres suivants ont été relevés :

  • FC : 56/min, PA : 125/80 mmHg, Saturation : 96%, Poids : 76 Kg, Taille : 170 cm
  • Critères d’intubation : sans particularité
  • Examen cardio-vasculaire et pulmonaire : sans particularité

Sur base des éléments en votre possession :

  1. Quels examens complémentaires allez-vous prescrire ? (Justifier)
  2. Quelles recommandations allez-vous donner au patient concernant son traitement ?
  3. Que prévoyez-vous comme monitoring lors de l’intervention ? (Justifier brièvement)

Alors que l’intervention est en cours depuis 2 heures, le patient en position « circonflexe », vous observez les paramètres suivants :

FC : 88/min

PA 67/43 mmHg

Saturation : 96% (signal de pouls faible)

CO2 expiré : 31 mmHg avec une ventilation en volume contrôlé à 480 X 12, PEEP : 6 cmH20 FiO2 : 30%,

Fraction expirée de Sévoflurane : 2,5% avec BIS à 38

TOF : 1 réponse

  1. Quelle est la formule pour calculer la PA moyenne (PAM) du patient ?
  2. Comment gérer vous l’hypotension de ce patient y compris si elle est réfractaire ? (Justifier)
  3. En post-opératoire, quels sont les risques de complications auxquelles est confronté un patient ayant présenté une hypotension artérielle prolongée ?

Merci de répondre de façon structurée en une seule page A4, simple interligne, en n’oubliant pas de mentionner en haut de la page votre nom, prénom, année de formation et l’université à laquelle vous appartenez.
Les copies doivent être postées sur la plate-forme avant le 17 décembre 2017.

Bon travail!

Drs F. Lois & V. Bonhomme (ULg)