PBLD Mai 2015

Maxime, 2 ans, arrive vers 20h au service des urgences de votre hôpital, accompagné de ses parents.
L’enfant jouait lors d’une fête familiale cet après-midi et a échappé à la surveillance de ses parents pendant un court instant.
La maman le retrouve près de la table de l’apéritif et décrit des pleurs soudains, une forte toux et cyanose. Il présente de la toux pendant toute l’heure qui suit l’événement…
Maxime est examiné à la garde.
Il est calme, légèrement tachypnéique sans autre signe de détresse respiratoire.
A l’auscultation, le pédiatre met en évidence une diminution du MV droit.

1) Quel est le diagnostique le plus probable ? Quels sont les diagnostiques différentiels ? Quelles sont les données en faveur de votre diagnostique.

2) Comment appréciez-vous la gravité d’une détresse respiratoire chez un nourrisson ? En fonction du degré de détresse respiratoire (d’obstruction), quelles attitudes immédiates adoptez-vous ?

3) Quels examens complémentaires demandez-vous ? Quels résultats attendez-vous pour renforcer votre suspicion clinique ?

Vous êtes l’anesthésiste de garde. Il est 22h quand le pneumologue vous appelle pour organiser une bronchoscopie rigide au bloc. Maxime a bu un biberon de lait à 20H00.

4) Comment allez-vous organiser la prise en charge de cet enfant ? (heure, personnel, préparation de la salle …)

5) Décrivez votre anesthésie (induction – maintien –réveil).

6) Quels sont les étapes critiques et les complications les plus fréquentes rencontrées durant la procédure ?

Merci de répondre de façon structurée en une seule page A4, simple interligne, en n’oubliant pas de mentionner en haut de la page votre nom, prénom, année de formation et l’université à laquelle vous appartenez.
Les copies doivent être déposées sur la plate-forme avant le 25 mai 2015.

Bon travail!

Pr Ph. Van der Linden (ULB)